fete_du_sel_logo.jpg

11-12-13-14 septembre 2008 à Salies de Béarn

Affiche Fête du Sel 2008

 

 

Cette année, la Fête du Sel de Salies-de-Béarn, avait pour thème "La Fête du Sel à la sauce béarnaise". A cette occasion, les 21 chars réalisés par les Associations de Salies-de-Béarn et par les communes du canton représentaient des plats et spécialités de notre région : garbure, saumon en papilllotes, pot-au-feu, poule au pot, etc...

 

Pour ceux qui n'auraient pas pu assister au défilé, nous vous proposons prés de 40 minutes d'extraits vidéos où vous pourrez retrouver la plupart des chars et des bandas qui ont animé les rues de Salies pour le dernier jour des Fêtes du Sel, ainsi que quelques images des courses de sameaux qui comme chaque année ont eu lieu place du Bayàa. 


Vidéos :
Quelques extraits de cette nouvelle édition salisienne du Championnat du monde de porteurs de sameaux. Toutes les associations participant à l'organisation de la Fête du Sel présentent sur la ligne de départ, place du Bayàa, leurs équipes de porteurs de sameaux et prennent part aux courses qui consistent à porter de lourds fût de bois emplis d'eau (environ 130 kg), sur un trajet défini, le plus rapidement possible, sans renverser d'eau, ou tout du moins le minimum possible. Il est interdit de courrir et l'exercice n'est pas des plus faciles.

Le Défilé de chars de la Fête du Sel, du 14 septembre, à Salies de Béarn. La banda de Pouillon. Le char de l'A.P.E.L. (école libre) présentant la Garbure. Le Millassou, un plat à base de maïs, cuit dans un four à pain, présenté par le village d'Auterrive. L'association des Jeux Béarnais a choisi pour décor Le Salmis de Palombes, et les chasseurs se retrouvent autour de la palombière. La banda de Peyrehorade. Le Jambon de chez Nous, le char de Saint-Pé-de-Léren... et enfin, l'Omelette du Stade Salisien.

L'Omelette du Stade Salisien ; Les spécialités de Labastide-Villefranche : Le Foie Gras, d'ailleurs, rappelons que contrairement à une légende américaine, les canards et les oies ne sont pas gavés au pop-corn ! Ensuite, la banda de Came : Lous Hardits. La Chataîgne grillée présentée par le Comité des Fêtes des Antys. Cru, cuit ou fumé, voici ensuite le Saumon en papillotes de Carresse-Cassaber.

Les Jeunes de Saint-Martin nous rendent visite en compagnie de Bacchus dieu romain, dieu du vin, mais également de l'ivresse, des débordements, et de la nature. Le rosé du Béarn serait donc la boisson de Dieux ! Vient ensuite le Pot-au-feu à la façon de Léren... puis la banda La Boucalaise, l'une des plus anciennes bandas représentées pour les Fêtes du Sel. L'Amicale des supporters de l'A.S.S. nous présente une marmite pleine de Garbure. Bérenx nous révèle les meilleures recettes pour cuisiner la Truite et l'Anguille. Puis le Carresse-Salies Football-Club nous présente la Cargolhade, comme vous l'avez deviné un met à base d'escargots.

Le Vélo-Club nous fait revisiter la Pipérade, un plat bien connu des salisiens puisque la ville célèbre chaque année le 15 août ce plat par une fête qui lui est consacrée. Nos amis d'Escos nous proposent ensuite de découvrir les meilleurs coins à champignon de la région, pour cela ils nous offrent une Poêlée forestière de Cèpes géante. Nos amis de Lahontan nous replongent dans l'ambiance festive et traditionnelle qui entoure la réalisation des cochonailles, avec la Terrine de Cochon. Comme chaque année le char de Lahontan est magnifique. Béan oblige, Helios nous propose la Poule au Pot avec Henri IV à bord de son carrosse, et Ravaillac qui rode...

On retrouve le passage d'Henri IV traversant Salies sur son fier attelage... Saint-Dos nous invite à prendre place autour d'un plat de Cailles aux Raisins. Raisins issus bien évidemment de nos beaux vignobles et cailles bardés d'une fine tranche de ventrêche.

A Bellocq, nous sommes invités aux Acabailhas, repas servi aux amis, saisonniers et voisins, autour d'une bonne table, pour fêter la fin des vendanges et faire la fête. Nous voici maintenant à Castagnède avec Lous Ahumals, autrement dit les enfumés, qui nous convient à partager le Boudin-Haricots, accompagné de tripes. Les Cuivres Salisiens, nous remémorent La Roste, un bon repas traditionnel partagé avec les jeunes époux, après les noces, repas constitué de tout ce que l'on avait sous la main. Puis enfin, admirons l'équipage du Salies Moto Festival qui parcourait les rues de Salies et accompagnait le défilé de Chars.